Alors comme ça, vous voulez créer des jeux-vidéo? Suivez-moi, ce n’est pas si complexe et c’est par ici

Créer, jouer et publier des jeux vidéos

Alors comme ça, vous voulez créer des jeux-vidéo? Suivez-moi, ce n’est pas si complexe et c’est par ici

Hello,

Alors comme ça, vous voulez créer des jeux vidéo ? Et si je vous disais que c’est plus jeu_endless_skateboardsimple que vous ne le pensez. Nombreux sommes-nous, développeurs confirmés, professionnels, étudiants ou débutants à avoir rêvé au moins une fois de créer un jeu dans notre vie. Les jeux, ça fascine, ça distrait et ça donne envie. En créer par contre est une autre histoire qui demande la plupart du temps des connaissances non négligeables. Que ce soit en programmation, en dessin, en animation en passant par les mathématiques et la physique, créer un jeu est une belle aventure qui vaut le coup d’être testé si l’on a toujours eu envie d’essayer.

Les jeux, ça fascine, ça distrait et ça donne envie. En créer par contre est une autre histoire qui demande la plupart du temps des connaissances non négligeables.

Il y a quelques années, il fallait être un gros geek des cavernes et s’y connaitre assez en langage C, C++, assembleur, en maths et en physiques pour créer des jeux. En plus de ça, il fallait se taper des bibliothèques de bas niveau comme OpenGL ou DirectX, passer des jours et des nuits juste pour créer un petit effet, afficher un texte à l’écran ou encore animer un personnage. Étant moi-même bon en C/C++ (j’adore ce dernier ;-)), j’ai essayé par le passé de développer des jeux en apprenant la SDL et la SFML avant d’abandonner par la suite par manque de temps et de persévérance.

Il fallait être un gros geek des cavernes et s’y connaitre assez en langage C, C++, assembleur, en maths et en physiques pour créer des jeux

Au fil des années, beaucoup d’outils de haut niveau sont apparus et ont énormément simplifié le processus de création de jeux. Certains sont des frameworks et d’autres sont des logiciels à part entière avec une API intégrée qui permettent de tout faire de A à Z sans effectuer des luttes avec des opérations complexes. Parmi ces outils, on peut citer Unity 3D (l’un des plus populaires), Unreal Engine (aussi populaire qu’Unity), CryEngine, Game Maker, Shiva 3D, Construct 2, etc. dans la catégorie des logiciels contenant un éditeur graphique avec une API, Corona SDK, Cocos2D, MonoGame, Irrlicht, etc. dans la catégorie des moteurs de jeux fournis uniquement sous forme d’API sans éditeur graphique pour ceux qui veulent avoir un contrôle plus précis sur chaque ligne de code écrit, bref pour ceux qui veulent savoir ce qu’ils font. Je reconnais cependant qu’utiliser un moteur de jeux fourni avec un éditeur graphique permet de gagner du temps dans le développement, mais avant d’en arriver là, le mieux serait de savoir ce que vous faites avant de toucher à ces outils. Le moteur de jeux que vous allez apprendre sur ce site se nomme Corona SDK et mon prochain article sera dédié à sa présentation en détail.

Pack cadeau de bienvenue

Avec le niveau très élevé de la concurrence, la durée de vie d’un jeu est devenue très courte

Créer des jeux est fun, agréable et comporte aussi beaucoup de challenges. L’un de ces challenges est de réussir à accrocher les futurs joueurs de votre jeu. Rendre un jeu addictif peut être à la fois simple, mais aussi un casse-tête. De plus, avec le niveau très élevé de la concurrence aujourd’hui (causée aussi par l’arrivée des nombreux jeux sur smartphones), la durée de vie d’un jeu est devenue très courte. Du coup, il faut faire appel à diverses stratégies pour bien lancer son jeu et se maintenir le plus longtemps possible dans la course si on veut parvenir à gagner de vrais revenus. Nous toucherons ces points dans de prochains articles. S’il est bien de savoir créer un bon jeu qui donne envie de passer du temps dessus, il est aussi crucial de savoir le lancer, le positionner, le faire connaitre et le faire adopter par un grand nombre d’utilisateurs. Si vous parvenez à relever ces challenges, alors vous allez vivre décemment de votre activité de développeur de jeux que vous pouvez exercer pour vous-même ou en tant que freelance.

Créer des jeux est fun, agréable et comporte aussi beaucoup de challenges.

Dans le prochain article, nous allons parler en détail de Corona SDK que vous allez probablement adorer comme moi et que nous allons utiliser pour créer nos jeux. À bientôt

 

2 réponses

  1. The_A dit :

    Gros geek des cavernes hein? 😀 😀 😀 Superbe article, j’ai hâte de passer à la pratique. Keep it up

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
%d blogueurs aiment cette page :